Ôlô, Un regard sur l'enfance
Théâtre physique, de matière et de marionnettes 

Interprétation : Judith GUILLONNEAU et Elise DUCROT

Co-mise en scène : Marie Julie PETERS-DESTERACT et Luis Alberto RODRIGEZ MARTINEZ

Construction : Marie Julie PETERS-DESTERACT, Judith  GUILLONNEAU et Élise DUCROT 

,Aide à la construction : Victoria JÉHANNE

Collaboration artistique : Stanka PAVLOVA

Création sonore : Nicolas DE GELLIS 

Création lumière : Priscila COSTA

Collaboration scientifique : Fabienne MONTMASSON MICHEL (chercheuse en sociologie)

Production : Magali Marcicaud

Dossier pédagogique
livret d'accompagnement

Le projet de création

Et si les « gribouillages » des enfants n’étaient pas des formes abstraites sans

signification ? 

Les enfants ne peuvent pas toujours nous expliquer ce qu’ils perçoivent mais ils nous offrent des traces concrètes de leur extraordinaire découverte du monde et d’eux-mêmes : des dessins. 

Élise, Judith et Julie sont fascinées : il y a là tant de matière à penser, à ressentir et à s’émouvoir. 

 

Ôlô, un regard sur l’enfance, un spectacle dédié aux enfants comme aux adultes, nous plonge au cœur de l’enfance en mettant en scène le développement de la vie, la construction du rapport à soi et à l’autre, à travers la production iconographique des enfants.

Une création nourri d’un travail de terrain, dans plusieurs école maternelles et primaires réalisé en complicité avec les enfants, et en collaboration avec plusieurs partenaires spécialisés. 

 

Note d'intention

Se mettre au temps de l’enfant

Alors que tout autour de nous se dématérialise, que le temps semble toujours nous échapper, nous avons eu envie d’aller à contre courant, d'adopter le temps de l’enfant.

L’enfant qui n’est ni avant ni après; l’enfant qui est là, tout entier absorbé dans l'instant présent. 

L’enfant pour qui la vie est un phénomène qu’il accueille les sens grands ouverts avec une curiosité renouvelée. 

 

Laisser glisser entre nos doigt une matière insaisissable

L’envie est de travailler avec des matériaux qui n’ont pas de formes ou de destinations préétablis. Des matériaux qui sont ce que l’on en fait. Et d’autres qui se rebellent : qui coulent, se répandent, marquent le sol, les corps et les rétines. Enfin que ceux-ci évoluent avec le temps, à la frontière de l’abstraction et de la figuration. 

Du papier et de la peinture.

 

Découvrir les mots

“La nuit qui coule...” Et si nous pouvions redécouvrir les mots et leur donner un nouveau sens ? partir à la conquête d’un univers indescriptible, à la chasse aux mots rares ou inventés; aux mots qui disent “voilà ce que je vois... et toi que vois tu?”  

 

Jouer à faire semblant

“Attention ! les crocodiles” et si le pouvoir magique de l’enfant était de faire exister ce qui lui passe par la tête ? et celui du spectateur d’y croire avec lui ! Un petit clin d'œil aux jeux des enfants de toujours, petits et grands.

 

Transgresser les interdits

Attention tu vas te tacher ! Ne cours pas si vite tu vas tomber! tu vas t’en mettre partout! 

Faisant fi des injonctions des adultes, les deux personnages s’en donnent à coeur joie… la peinture gicle, les mains s’essuient allégrement sur les vêtements, les interprètes bondissent sur les meubles et déroulent les rouleaux de papier. 

 

jubiler

Être dans la jubilation, celle de l’enfant qui se laisse entraîner par l'énergie qu’il met en mouvement, emporté par un torrent de mots, de gestes et de rires inattendus.  Jubiler de surprise et de joie.

La recherche de terrain

 

Nous souhaitions interroger l’acte de dessiner chez le tout-petit. 

Pour créer ce spectacle, nous avons construit un parcours de résidences en écoles, de septembre 2020 à juin 2021, afin de confronter nos idées à la réalité de cette pratique chez l’enfant (temps de médiation et de création).:

  • 4 semaines à l’école maternelle Jean Moulin (Cerizay)
  • 2 semaines à l’IME de Bressuire

  • 20 jours à l’école primaire Ernest Pérochon (Cerizay)​

Collaboration avec des professionnels

Et comme Ôlô est notre tout premier spectacle dédié au jeune public, nous avons:

  • Bénéficié du regard de la sociologue Fabienne Montmasson-Michel

  • Sollicité la collaboration artistique de Stanka Pavlova, codirectrice de la compagnie Zapoï, spécialisée depuis 20 ans dans la création pour le très jeune public, pour être sûrs de notre juste adresse à ce public.

  • Bénéficié de 8 semaines de résidences dans des lieux de fabrique et des théâtres dont les équipes nous ont apporté soutiens et conseils.

 

L'ancrage du projet et la médiation culturelle

"Parce qu’un enfant ne vient jamais seul au théâtre” les adultes accompagnants sont invités à lire le livret de l’accompagnateur en amont.

Et parce que c’est parfois la première fois au théâtre et que les premières minutes avant que le spectacle commence sont cruciales, nous chouchoutons nos jeunes spectateurs. Un accueil personnalisé dans le hall du théâtre est pensé comme un prélude au spectacle. 

 

L’installation interactive

Une recherche est en cours pour proposer un parcours et d'expériences tactiles aux enfants en amont du spectacle, une installation interactive (mais non technologique) réservant aux enfants des petite surprises dans le hall d'accueil qui mettent l’eau à la bouche tout en attendant le début du spectacle.

 

La médiation

Pendant tout le spectacle, les enfants assis aux premières loges rêvent de pouvoir enfin rejoindre les personnages et de s’en donner à coeur joie. 

Intégré au fil dramaturgique, à la fin du spectacle, les deux interprètes déroulent de longues bandes de papier vierges et invitent les enfants à venir peindre. “Et toi, il est comment ton gribouillis?”

Soutiens et partenaire

Pour la création de ce spectacle, le parcours de résidence est soutenu par :

• L'OARA, dans le cadre du dispositif Résidences Hors les Murs 

• Scènes de Territoire (théâtre de Bressuire) 

• La DRAC Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre d'un CTEAC et d'un projet PACTE

• La DAAC du Rectorat de Poitiers, dans le cadre d'un projet PACTE 

• L'ARS-la DRAC-la Région, dans le cadre d'un projet Culture Santé 

• Les Ateliers Médicis, dans le cadre du dispositif Création en cours 

• La Fondation d'entreprise WESCO 

• La compagnie Zapoï (Valenciennes), regard extérieur et programmation au FIM la Ville de Cerizay 

• La Maison des Arts de Brioux sur Boutonne

 

et bénéficie de l'aide de plusieurs partenaires : 

• Le padLOBA (compagnie LOBA, Angers) 

• Le théâtre Massalia (Marseille) 

• Les Carmes (théâtre de La Rochefoucauld) 

• L'Hopitau - laboratoire artistique (La Chapelle sur Erdre) 

• Centre Yvelinois des Arts de la Marionnette (78) (résidence de  construction dates à définir) 

• L'école maternelle Jean Moulin de Cerizay 

• L'IME de Bressuire 

• L'AGEEM

• L'espace Barbara à Petite-Forêt

Diffusion

• Avant première à Scène de Territoire le 4 juin 2021 Bressuire

• Première à l'école Jean Moulin le 8 juin 2021 Cerizay

• Représentations au FIM – le samedi 23 octobre 2021 à Petite-Forêt

• 18 novembre Le Bourdet 

• 10 et 11 janvier EPHAD Nueil les Aubiers

• du 22 au 25 Juin Théâtre de poche, Angoulême